Destination trouvée! Par où commencer?

La destination est enfin choisie ! Vous êtes sur un nuage, car vous avez un nouveau projet qui se peaufine à l’horizon. Les étapes à venir seront chaque fois un nouveau pas vers l’arrivée : la destination!

 

Voici les étapes que je suis lorsque je prépare ma prochaine aventure.


1- L’achat des billets d’avion / le point de départ pour bâtir mon voyage

 

Je regarde quotidiennement pendant quelques semaines les billets d’avion en direction de ma destination aux dates souhaitées sur le site Kayak .Lors de l’achat, je fais toujours affaire avec mon agente de voyage (Nathalie Cloutier, Merit Travel). Étant une personne de confiance avec qui je fais affaire depuis plusieurs années, je sais qu’elle peut me renseigner sur les bons prix et sur les compagnies aériennes à prioriser (fiabilité, bon rapport qualité/prix). Je m’informe  aussi auprès de mes amis qui ont voyagé au

même endroit afin de savoir à quel prix m’attendre.

 

Si je vois que les prix grimpent ou stagnes depuis un moment, je réserve. Si, au contraire, les prix diminuent, je patiente. Personnellement, j’aime réserver d’avance. Cela me permet de pouvoir préparer mon voyage plus longtemps.

 

Vous pouvez consulter l'application Hopper. Elle vous permet d'analyser des milliards de prix de vols et de prédire le prix des billets jusqu'à un an d'avance (à 5 $ près). À vous de voir si l'offre trouvée est avantageuse ou s'il est préférable d'attendre avant de réserver les billets.

 

J'essaie de privilégier les options qui offrent le moins de vols et le moins de temps d’escale. Étant habituée de vivre des problèmes de valises ou de changement d’avions, je préfère payer un peu plus cher pour avoir un minimum de tranquillité. Aussi, j’essaie de ne pas faire escale aux États-Unis pour ne pas avoir à refaire le processus des douanes qui s'avère souvent long et stressant.

 

Si j’ai une ou plusieurs escales, je privilégie un minimum de 2 heures entre chaque vol. Plus souvent qu'autrement, les vols ont des problèmes et prennent du retard. Ce coussin temporel me permet d’avoir la tête tranquille : j’aurai le temps de me diriger à la gate suivante et mon sac sera transféré dans l'autre avion. Finalement, je privilégie les vols de nuit. J'ai alors plus de temps pour profiter de la destination et je serai plus reposée.


2- L’euphorie et la prise d’informations

 

La deuxième étape est probablement celle que je préfère. Ça y est! Les billets sont réservés. C'est confirmé : vous partez! Il ne vous reste qu’à préparer l’essentiel de votre voyage.

 

J’achète rapidement le Lonely Planet de la destination afin de me renseigner. C’est assurément le guide de voyage le plus pratique, à mon avis. Je ratisse aussi les sites et les blogs faisant référence au pays. Prenez votre temps pour bien vous renseigner! Rien de mieux que d’utiliser judicieusement les conseils de voyageurs aguerris pour bâtir son voyage. Aussi, je me renseigne auprès de mes amis qui ont visité ma destination.

 

Où aller? Que dois-je voir? Quelle randonnée dois-je faire? Comment me déplacer? Que dois-je essayer? Que dois-je éviter? Quel est le voltage et le type de prise électrique? Quelle est la religion du pays? Quelles sont les coutumes? Quelles sont les habitudes alimentaires? Etc.

Tout y passe.

 

De plus, je regarde si je devrai avoir un visa pour visiter le pays (selon  la durée du voyage). Si c'est le cas, je commence les démarches rapidement pour être certaine de l'avoir avant de partir. Je visite aussi le site de la Clinique du Voyageur afin de savoir les vaccins à avoir et les médicaments à me procurer. Je prends rendez-vous dans une clinique voyage si je dois recevoir de nouveaux vaccins. Finalement, je prends rendez-vous avec mon médecin de famille pour avoir les prescriptions des médicaments suggérés et pour l'informer de mon départ.

 

N'oubliez pas de vous informer auprès de votre assureur afin de savoir si votre police d'assurance inclut une assurance voyage. Si ce n'est pas le cas, souscrire à une est un choix judicieux pour avoir la tête tranquille.

 

C’est à cette étape que je note tout ce qui m’intéresse et que je fais un tri pour faire ressortir mes coups de cœur.


3- Itinéraire

 

Vous avez maintenant une petite idée de ce que vous voulez voir et faire grâce à toutes les informations recueillies. Prenez un instant pour bien regarder la carte du pays et faites de petits x sur les endroits où vous désirez voyager. Parfois, c’est à ce moment qu’on réalise qu’on a trop de choses à voir en souvent bien peu de temps. Soyez logique! Ne soyez pas trop opportuniste en tentant d’en faire trop avec peu.

 

Pour profiter de votre voyage, il vous faut être reposé et en forme. Selon moi, si vous désirez profiter pleinement d’une ville/village, il vous faut y passer au moins 3 à 4 nuits. Par contre, une nuit dans une ville de passage ne vous causera aucun problème! J’ai déjà fait l’erreur de vouloir en faire trop en peu de temps et je ne le referai plus. Oui, j’ai vu beaucoup d'endroits, mais je n’étais pas en forme pour en profiter au maximum.

 

L’itinéraire, c’est tout simplement décider «où vous serez, pour combien de temps». Faites-vous un itinéraire, mais je vous conseille fortement de laisser quelques jours «lousses» (sans destination précise). Les rencontres faites et les discussions eues lors de votre périple vous mènerons peut-être à découvrir un endroit auquel vous n'auriez même pas pensé.

 

Pour commencer mon voyage, si j’ai un décalage horaire à vivre, j’essaie de rester au moins une nuit ou deux dans la première ville. Par la suite, je décide des endroits où je veux absolument aller. J’y vais logiquement, selon les distances entre chacun.

 

Finalement, quand mon itinéraire semble fonctionner, je dois m’assurer qu’il y a un moyen de transport pour me rendre entre chaque ville/village. Les trains, les bus voyageurs ou locaux, les shuttles, les bateaux, etc. Je fouille sur Internet pour trouver le moyen le plus avantageux et aussi, si possible, le plus rapide! Quand je suis certaine que les déplacements sont possibles et faciles, je finalise mon itinéraire avec les dates pour chaque endroit à visiter.


4- Budget à répartir :

 

Vous avez déjà ou vous désirez avoir une idée du budget dont vous disposerez pour votre aventure.

 

Premièrement, je prends en considération les transports que j'utiliserai. Je calcule ''grosso modo'' combien me coûtera en tout le «voyagement» entre les endroits visités.

 

 Deuxièmement, en tenant compte du coût de la vie (repas et hébergement), je me fais un budget quotidien. Je fais de mon mieux pour que mon hébergement ne me coûte que la moitié ou moins de ce dit budget. Ainsi, il me reste plus d'argent pour manger et pour faire des activités. Très souvent, le budget journalier est plus gros que ce que j'utilise réellement. Je multiplie le nombre de jours avec budget quotidien pour savoir combien «manger,dormir et vivre»

me coûtera approximativement le voyage en entier.

 

Finalement, je me garde toujours un montant supplémentaire «au cas où». Dépendamment de la destination, ce montant tourne autour de 100$ à 200$. Il sera utilisé en cas d'imprévus.

 

J'additionne tous ces montants (transports + budget quotidien total (budget quotidien x nombre de jours) + montant «au cas où»).

- Si le total est moindre au budget souhaité, je suis satisfaite. Je reviendrai probablement avec de l'argent qui ne sera pas dépensé et que je pourrai alors investir dans mon prochain voyage. 

- Si le total est équivalent au budget désiré, je serai un peu plus vigilante dans mes dépenses.

- Si le total est supérieur au budget, deux choix s'offrent à moi. Soit je décide d'augmenter le budget ou soit je décide de couper dans les villes visitées pour sauver de l'argent dans le transport. 


5- Hébergements et transports à réserver

 

L'itinéraire est préparé. Il ne reste qu'à réserver vos hébergements et vos transports.

 

Certains voyageurs préfèrent simplement réserver les premières nuits et décider de la suite de leur voyage au fur et à mesure qu'ils le vivent. Pour ma part, comme je voyage souvent seule, je préfère organiser une grande partie de l'aventure avant d’atterrir à destination. Ainsi, je suis plus apaisée et mes proches sont rassurés de savoir où je serai/pour combien de temps.

 

Logiquement, je commence par le début de mon voyage. Je privilégie un endroit relativement proche de l'aéroport pour la ou les premières nuits. Je vous conseille vivement le site Agoda pour faire vos réservations (bons rabais et possibilité de payer plus tard). J'opte plus souvent pour les auberges jeunesse, car elles me permettent de faire de belles rencontres, d'économiser de l'argent sur l'hébergement et de pouvoir cuisiner moi-même mes repas. De plus, si l'option dortoir ne vous intéresse pas, il est souvent possible de dormir en chambre privée. Les sites comme Hostels ou Hostelworld peuvent vous être utiles afin de trouver les auberges à votre destination. Je m'assure toujours de vérifier sur plusieurs sites les commentaires et les notes donnés pour un hébergement avant de réserver. TripAdvisor reste mon coup de cœur pour faire les vérifications. 

 

En même temps de réserver les hébergements, je regarde pour les transports que j'utiliserai. J'en réserve certains, mais parfois j'attends d'être arrivée à destination pour réserver (surtout en basse saison).

 

Aussi, tel que dit précédemment, je me garde quelques jours «lousses». Je déciderai, pendant mon voyage, selon les conseils, mon humeur et mes envies, l'endroit que je visiterai et l'hébergement que je privilégierai.

 

Au fur et à mesure, mon voyage se bâtit ainsi. Cette étape peut s'étaler sur plusieurs mois et se termine peu de temps avant le voyage.

 

Finalement, pour garder tout en mémoire, je crée un document Word. J'y écris les informations de mes vols, de mes hébergements et de mes transports. Ce document sera imprimé pour mon voyage.


6- Ce que je veux faire et voir

 

Avant de partir, je me renseigne encore beaucoup sur le pays. Le tourisme responsable (les conventions sociales/gestuelles et les «à faire» et «à ne pas faire»), les achats (marchandage?), l'alimentation (mets typiques et eau potable, par exemple), la monnaie utilisée, les distributeurs automatiques présents dans les villes visitées, le pourboire à donner, les dangers potentiels et comment les éviter, les heures d'ouverture et les coordonnées de l'ambassade canadienne sont des informations à connaître.

 

Je crée une liste de ce que j'aimerais voir et faire à chaque endroit. Cette liste est aussi bonifiée d'autres idées, comme des mets que j'aimerais goûter, des  restaurants où je voudrais aller ou des petites folies que je voudrais essayer, par exemple.

 

Ma «bucket list» de voyage est une petite motivation pour moi. Le but est de revenir avec le plus d'items cochés! C'est une belle idée si et vous désirez vous rappeler tout ce que vous aimeriez faire dans votre voyage et sortir de votre zone de confort!


Écrire commentaire

Commentaires: 0