Italie                                                                  2016


Charmée par ses villages pittoresques, sa flore variée, ses splendeurs appartenant à l'Antiquité et à la Renaissance, son architecture ancienne, ses paysages à couper le souffle, la beauté de ses habitants et par la gastronomie ô combien délectable, je me suis promis un jour de retourner dans ce pays plus que magnifique.


Itinéraire réalisé :

- Rome (1 nuit à la Controra Hostel)

- La Spezia (5 nuits au Affittacamere Lunamar) (visite des Cinque Terre, Lerici, Portovenere, Palmaria et Bonassola)

- Venise (3 nuits à l'hôtel Guerrini)

 

 À faire / à voir :

- Colisée de Rome

- Fontaine de Trévi

- Marcher dans les rues de Rome tôt le matin avec un bon espresso (profiter pleinement de la ville et des attraits touristiques sans les nombreux touristes).

- Manger de la pizza, un gelato et une focaccia

- Visiter les Cinque Terre ❤ (2 villages par jour pour en profiter pleinement)

- Se faire dorer sur la plage de Bonassola

- Boire un spritz dans un bar au bord des canaux de Venise

- Visiter (se perdre à) Venise à pied

- Palais des Doges

- Pont des soupirs

- Manger un populaire cicchetti

- Randonnée sur l'île de Palmeria

- Visiter la jolie ville de Portovenere

Budget : Environ 800$ (hébergements, transports, repas et sorties)

Durée : 9 jours

Transport : Autobus locaux et trains (plus que pratiques)

À noter :

- Destination plutôt dispendieuse

- Attention aux pickpockets et attrape-touristes

- À Venise, les prix des repas sont onéreux et les portions généralement petites. Il est possible de bien manger pour peu en cherchant un peu (Tripadvisor).



Rome

Cinque Terre

Palmaria et Portovenere

Venise


Extrait du journal de bord :

3 juillet : Belle nuit (deux réveils). Je me suis levée à 6h am. Je décide de me préparer pour retourner explorer la ville de Rome seule. Direction le Panthéon! Une belle marche d'une heure. J'adore ce sentiment que j'éprouve quand je marche dans les rues d'une ville inconnue, avec des gens autour de moi qui parlent une autre langue, voir une architecture particulière et découvrir une culture différente. Quelle liberté! Évidemment je me perds (rues italiennes mélangeantes), mais je m'en fous! Ça me permet d'en voir davantage et je ne me lasse pas des rues piétonnes de Rome. Je retourne à la fontaine de Trévi pour jeter deux cennes (deux voeux). Ce matin il y a moins de touristes. Ça fait du bien. . Hier c'était bondé (jamais vu autant de gens dans une ville). De retour à l'auberge je déjeune (inclus). Céréales et expresso! Je rencontre Pierre , un ingénieur Californien de 32 ans. On déjeune,on jase de voyages et de nos vies. Je fais mon check out. Direction Termini pour mon train. Je n'ai jamais eu aussi chaud (sac de 50 lb avec sac devant et 34 degrés aucun nuage).

Le trajet se passe bien! Il fait frais! On voit plein de paysages différents: champs, mer, champs de tournesols, villages de pêche, villes, villes pauvres,  usines, plages, lacs, etc. J'arrive à La Spezia et je me perds encore pour me rendre à l'endroit où je vais rester pour les cinq prochaines nuits. Je demande mon chemin à plusieurs personnes. Un me conduit devant. J'adore l'endroit! Enfin je peux vraiment m'installer. Le gars de l'auberge me donne des infos de plein d'endroits à voir et comment y aller. Mes prochains jours seront tous occupés à visiter de beaux endroits et à faire de belles randos à flanc de montagne.

 

4 juillet : Réveil tôt pour aller déjeuner au resto et prendre le train pour voir les Cinque Terre. Je vais essayer d'en voir au moins 3 aujourd'hui et si je suis assez en forme terminer par une randonnée pour me rendre au dernier.

Le trajet en train se déroule bien. La gare La Spezia est à deux minutes de mon bnb. Le premier village que je visite est le plus populaire : Riomaggiore. Comme c'est beau! Et le mieux dans tout ça : comme je suis de bonne heure il y a beaucoup moins de touristes. Évidemment, je me trompe de chemin dans le village et monte toute la seule rue du village pour rien! Je redescends en direction de la marina. Je m'installe sur un muret de béton avec deux Australiens (couple âgé de 50 ans). On jase pendant dix minutes. Après 45 minutes environ je pars vers l'autre village. Manarola est génial aussi! Mais plus petit encore. Je vais au belvédère et je m'éloigne du port pour prendre des photos. J'y reste 30 minutes. Je continue mon chemin vers Corniglia. C'est un village sur la montagne (aucun accès via l'eau). À partir de la station de train, c'est une VRAIE petite randonnée qui m'attend. Il fait chaud (35 degrés). Je suis heureuse d'avoir mon Camelbak parce que je dois marcher et monter des escaliers pendant au moins trente minutes. Arrivée en haut, je découvre un joli village style médiéval (pour les rues et escaliers). La vue est exceptionnelle! Je me perds dans un petit sentier ultra dangereux à flanc de montagne. Quelques photos témoignent de la beauté de l'endroit. De retour au train, je décide d'aller voir Bonassola et sa jolie plage. J'y passe deux heures. 
[...]

 

5 juillet: [...] Je pars en direction du port pour prendre le ferry jusqu'à Portovenere. Je rencontre deux couples du Qc et je suis assise à côté de deux Français (couple âgé). On jase pendant le trajet et j'apprends 1- qu'ils vivent à Laval (ville de France) 2- elle était enseignante. En arrivant à Portovenere, je prends un bateau pour me rendre à Palmaria. C'est une île tout près (pas de rues, un petit resto c'est tout). Je m'assure d'avoir assez d'eau et je pars pour une petite randonnée sur l'île. Les paysages sont époustouflants! Évidemment, je m'égare encore! Je rencontre quelques marcheurs et une famille de chèvres (je ne suis pas certaine haha). Je prends de jolies photos à flanc de montagnes et ... j'échappe mes lunettes de soleil dans la mer ! De retour en bas, je me trouve un endroit sur les roches au bord de l'eau pour prendre du soleil et me baigner. Vive les cliff bar en guise de dîner.

Après une heure trente, je décide de reprendre le bateau et d'aller visiter Portovenere. C'est une ville médiévale super belle! Mais ici, tout coûte cher! Je me promène dans le château et dans les rues fortifiées. Je goûte à ma première gelato italienne! Citron et framboise. Tout le monde en Italie en mange tout le temps!! J'ai à peine le temps de la prendre dans mes mains qu'elle commence déjà à fondre. Il doit faire 30 degrés! Je suis heureuse, ici mon cerveau est sur pause, je perds la notion du temps et des jours. Je ne fais que profiter du moment sans horaire trop précis. Je me surprends même à ne penser à rien parfois, à simplement écouter les conversations autour de moi ou les bruits aux alentours. J'en avais besoin après les dernières semaines. Je fais le vide. Je fais un dernier arrêt dans un petit restaurant pour prendre un bol de fruits et je rencontre deux dames. Une de l'Angleterre et une des Pays de Galles. On parle voyage et vie italienne.
[...]


17 juillet : Réveil tôt . Je déjeune à l'auberge : céréales et cafés. Ensuite je pars marcher une heure trente dans les petites ruelles de Venise. À cette heure, c'est vraiment l'idéal! Je prends plein de belles photos avec mon appareil de la place St-Marc, l'horloge, la basilique, le palais Doges et le pont des soupirs. Je suis heureuse de me perdre encore à quelques reprises mais pour la dernière fois (cette année) à Venise.

De retour à l'auberge, je vais rejoindre Julie dans notre chambre vieillot. On étire notre moment jusqu'à 11h, pour check-out. On laisse nos sacs à la réception pour les reprendre en fin de soirée. Ensuite, on part pour une belle mais très longue journée. Premier arrêt: un petit resto pour prendre un café et relaxer. On s'arrête pour manger un cicchetti. Plan de match : aller se promener. Achat de quelques souvenirs pour ma mère! On s'égare un peu, pour faire changement.

Ensuite, on s'aventure près de la gare pour prendre un bateau touristique qui s'arrête à plusieurs endroits. On passe beaucoup de temps sur l'eau, on se trouve des petits jeux de rébus mais avec des signes. On se trouve drôle!

Les premiers arrêts sont au port de croisière et à la place St-Marc. Comme ce sont des endroits déjà visités, on décide de passer tout droit et de continuer jusqu'à l'île Murano. C'est à cet endroit qu'ils fabriquent le verre de Murano. Plusieurs boutiques vendent des bijoux et des objets fabriqués avec ce verre. Achat de quelques souvenirs. Ensuite, on reprend le bateau pour aller au prochain arrêt. On se promène pendant trente minutes pour voir la magnifique basilique de Santa Maria della Salute, le musée Guggenheim et la galerie Dell'accademia.
[...]


En fin de journée, on se rend  prendre un dernier verre dans un bar typique de Venise (à l'extérieur). Julie prend un Spritz et moi un verre de vin rouge. Le soleil se couche sur les canaux, c'est un beau moment. On est assises à même le sol tout près des bateaux accostés. Une police passe en bateau et j'ai tout juste le temps de prendre une photo de Julie prenant une gorgée près d'eux. Une dernière soirée en Italie réussie
[...]


Commentaires: 3
  • #3

    Lina L (dimanche, 06 août 2017 14:48)

    Tu as de la chance de pouvoir visiter tous ces endroits

  • #2

    LinaA (jeudi, 27 avril 2017 18:27)

    Salut je suis une amie de LinaA j'ai beaucoup aimer les photo.

    WWWWWOOOOOOWWWWW

  • #1

    LinaA (lundi, 27 mars 2017 16:49)

    WOW QUELLE BEAU VOYAGE